Fin des cours collectifs pour la saison 2017-2018 le mardi 3 juillet 22h -

"L'île du bout des rêves"
de Louis-Philippe DALEMBERT (Haïti)


L'île du bout des rêves

L'île du bout des rêves : Quatrième de couverture

"De port en port, de ville en ville, le héros voyage, libre de toute attache, si l'on excepte Zana, créature séduisante et mystérieuse rencontrée à Naples, qui traverse la vie sur un voilier et lui envoie des cartes postakes du bout du monde.
Un soir, dans un bar de Santiago de Cuba, un écrivain esagnol lui propose de partir avec lui à la recherche d'un trésor enterré sur l'île de la Tortue par Pauline Bonaparte, la soeur cadette de Napoléon.
Mais l'expédition lui réserve bien des surprises. Le trésor est ontrouvable, et l'atmosphère de plus en plus tendue sur ce coin de terre isolé du reste du monde et peuplé de personnages interlopes. Et si l'écrivain était tout autre chose qu'un chercheur d'or ?...

L'île au bout des rêves s'inscrit dans la tradition oubliée du roman d'aventures. Fantaisie baroque, poésie, humour et conscience politique font de Dalembert l'un des grands noms de la littérature latino-américaine de langue française."

Les premières lignes

"Le jour pointait à peine, frais et brumeux, et le ciel était encore entaché des couleurs de la nuit quand nous quîttames Santiago de Cuba. Pas un chat dans les ruelles, noyées de silence et de mystère. Un clair-obscur nimbait, léger, magique, la face des choses : les immeubles aux façades mutilées, les vieilles voitures stationnées le long des trottoirs comme dans un musée désert, les arbres frappés de mutisme, faute d'air... Les derniers noctambules s'atient déjà terrés au fond de leur lit. Les chiens errants sous quelque porche ou quelque banc public, mettant au repos leurs aboiements plaintifs et faméliques. Nos pas même s'étaient confondus avec le silence de la ville. Jsuq'uà ce que, de derière les fenêtre closes, montent une forte odeur de café et la rumeur de tasses qui s'entrechoquaient. Puis un bruissement de voix vint à notre rencontre, qui se changea en un long murmure, s'enfla telle une vague, au fur et à mesure qu'on s'approchait dun port et que naissait le jour."

Point de vue de Marco
Association La Bougeotte - Laval

Si vous chercher à vous échapper quelques heures, voici un véritable roman d'aventures : l'île de la Tortue, un trésor, des aventuriers... Qui joue à quoi ? Qui se cache derrière cet écrivain ? Où se trouve le trésor de Pauline Bonaparte ? A t-il seulement existé ou n'a t-il pas déjà été retrouvé ? "

Biographie

Louis-Philippe Delembert

Louis-Philippe Dalembert est né le 8 décembre 1962 à Port-au-Prince (Haïti). Grand voyageur (les Amériques du Nord et du Sud, les Caraïbes, l'Afrique du Nord et l'Afrique noire, le Moyen-Orient, l'Europe), ses adresses se suivent et ne se ressemblent pas. Cet homme-tortue, ce vagabond comme il se définit lui-même, a vécu une dizaine d'années à Paris, où il a réalisé ses études universitaires et exercé la profession de journaliste. Il séjourne une première fois à Rome en 1994 1995, en tant que pensionnaire de la très convoitée Villa Médicis. Après un bref retour au pays natal (1996), un voyage de plusieurs mois dans les Andes l'aide à s'éloigner de la politique. Détenteur d'une bourse de résidence UNESCO-Aschberg, il séjourne longuement à Jérusalem, d'où il visite pour la seconde fois Israël, la Palestine, l'Egypte, la Jordanie, une partie du monde qui influence beaucoup sa poésie.

Dalembert élabore, aussi bien en poésie qu'en prose, une littérature fortement marquée par les thématiques du vagabondage, concept qu'il préfère à celui de l'errance, et de l'enfance. Les deux thématiques semblent liées dans l'esprit de l'auteur pour qui on passe de l'enfance à l'âge adulte comme on émigre d'un pays à un autre. La thématique du vagabondage surtout est ainsi présente dès ses touts premiers livres, même si l'enfance n'est pas en reste. Une troisième thématique est récurrente chez Dalembert : la Bible, plutôt l'Ancien Testament, trace d'une éducation familiale très religieuse placée sous le signe du shabbat.

Louis-Philippe Dalembert est par ailleurs diplômé de l'Ecole normale supérieure de Port-au-Prince, diplômé de l'Ecole supérieure de journalisme de Paris et auteur d'une thèse de doctorat en littérature comparée sur l'écrivain cubain Alejo Carpentier (université de Paris III-Sorbonne Nouvelle). Louis-Philippe Dalembert vit aujourd'hui entre Paris et Rome, où il a été pendant cinq ans vice-secrétaire culturel de l'Institut Italo-Latino-américain.

Louis-Philippe Delembert

Bibliographie

Romans

Le Crayon du bon Dieu n'a pas de gomme
Paris: Stock, 1996; Paris: Le Serpent à Plumes (Motifs), 2004.
L'Autre face de la mer
Paris: Stock 1998; Paris: Le Serpent à Plumes (Motifs), 2005.
L'Île du bout des rêves
Paris: Bibliophane/Daniel Radford, 2003.
Rue du Faubourg Saint-Denis
Monaco: Du Rocher, 2005.

Récit

Vodou ! Un tambour pour les anges, récit. Photos de David Damoison, Préface de Laënnec Hurbon. Paris: Autrement, 2003.

Nouvelles

Le Songe d'une photo d'enfance . (recueil de nouvelles) - Paris - Le Serpent à Plumes, 1993
Macaronade - Paris - Serpent à Plumes, 1995 - Belgrade, 1997
La Dernière Bataille du général Pont-d'Avignon - Réunion - Vents et Marées, 1993
Le Songe d'une photo d'enfance - Paris - Passages, 1993
Personne ne bouge - Paris - R evue de la Sorbonne Nouvelle, 1995
La Frontière - Castres - l'Encrier renversé, 1997
L'Étoile de Santiago - Rochefort - À peine plus qu'un cyclone aux Antilles (collectif), 1998
Les Intouchables - Paris - Les Chaînes de l'Esclavage (collectif), 1998
Liens de sang - Paris - Le Serpent à Plumes, 1996 - Thionville - Passerelles, 1999
Histoire de danse et de pluie - New York - Calabash 2000